Hieracium pilosella

Nom commun : Piloselle.


Famille : Asteraceae


Feuillage : Feuilles persistantes gris-vert, disposées en rosettes plaquées au sol. La plante se propage par stolons et forme un couvre-sol robuste à aspect de pelouse sauvage. La piloselle convient comme moquette végétale pour des surfaces moyennes ou grandes (100 m² et plus). Les racines diffusent des composés qui limitent la germination des espèces concurrentes (allélopathie), ce qui permet de limiter l’entretien de désherbage.


Floraison : Fleurs en marguerites jaunes en mai-juin.


Hauteur du feuillage : de 2 à 5 cm (parfois plus) selon la fréquence du piétinement.


Hauteur en fleur : 20 cm.


Largeur : 40 cm et plus.


Densité de plantation : 6 godets au m² pour une couverture en un an (espacement à la plantation : 40 cm).


Rusticité : -15 °C et plus froid.


Code de sécheresse : 3. Dans la région de Montpellier, un arrosage en profondeur tous les quinze jours en été permet d'obtenir un tapis restant bien dense durant la période de sécheresse (15 litres par m² à chaque arrosage, soit 15 mm de pluviométrie). Dans les autres régions de France, l'arrosage est à moduler en fonction de la zone climatique. En cas de sécheresse prolongée, la piloselle perd une partie de ses feuilles en courant d'été puis le feuillage se regarnit dès les premières pluies d'automne. 


Sol : Peu exigeante sur la nature du sol (croissance plus rapide la première année en sol léger, bien drainé, décompacté en profondeur). Supporte bien le calcaire.


Exposition : soleil ou mi-ombre.


Piétinement : Supporte un piétinement modéré (jardin familial)


Entretien : Arrosage régulier et désherbage manuel soigneux la première année, jusqu'à couverture totale. Pour les grandes surfaces on peut remplacer le désherbage de première année par une tonte occasionnelle qui coupe les plantes adventices pour limiter la concurrence durant la période d'installation.


Avantages : Couvre-sol robuste de culture facile. Peu exigeant sur la nature du sol. Lorsque le tapis de piloselle est bien installé (environ deux ans), il devient très peu sensible à la concurrence des mauvaises herbes : les racines de la piloselle diffusent des composés chimiques qui inhibent la germination des espèces concurrentes (plus d'infos : voir le livre Alternatives au gazon). C'est une plante particulièrement utile lorsqu'on cherche à couvrir le sol en limitant l'entretien de désherbage. Elle peut être utilisée comme moquette végétale dans les jardins ou comme "plante désherbante" en agriculture biologique (elle est par exemple testée pour couvrir le sol en interceps dans les vignes).


Inconvénients : Le tapis de piloselle devient moins ornemental en début d'été, lorsque toutes les inflorescences sont fanées. Si on le souhaite on peut tondre après floraison, pour éliminer les fleurs fanées. Une petite tondeuse manuelle à lame hélicoïdale convient bien pour cette légère coupe de nettoyage.


Origine : Europe, Asie Mineure, Afrique du Nord.


Utilisation : alternative au gazon, pelouse sauvage en mélange, couvre-sol allélopathique.


Remarque : La multiplication latérale par stolons suit un cycle saisonnier : l'émission de stolons a lieu principalement après la floraison, en début d'été. En automne et en hiver, les jeunes rosettes de feuilles grossissent et s'enracinent en profondeur.


Taille du pot : godet 8x8x8


Tarifs :
Prix unitaire : 2.95 €
Quantité >10 : 2.65 €
Quantité >100 : 2.40 €


Hieracium pilosella, jeune plantation en godets
Hieracium pilosella, tapis en pied d'arbre (mairie d'Auch)